Yannick Bestaven : un parrain de renom pour La Halte du Cœur

16 mars 2020, on s'en souvient tous, le temps s'arrête. Une année bien particulière pour le monde entier et pour La Halte du Cœur également. Cependant, pas de répit, l'équipe a continué à mener ses distributions pour aider ses bénéficiaires et au-delà.

La période de confinement a été difficile à gérer pour beaucoup, Yannick Bestaven, en parallèle de son entraînement physique a cependant souhaité à s'investir et aider "là où je peux, en fonction des besoins".

Yannick a fait part de sa volonté à son partenaire Maître CoQ qui l'a orienté vers notre association. Nous avons la chance de compter Maître CoQ comme un de nos mécènes depuis 2017, et non des moindres puisque nous bénéficions de dons alimentaires représentant environ 120 tonnes par an !

Yannick a ainsi découvert notre association et notre fonctionnement atypique. Il a prêté main forte sur les distributions de colis alimentaire de Saint Georges du Bois et un lien fort s'est créé avec nos équipes. Normal, nous ne pouvions que nous entendre car nous partageons des valeurs communes de solidarité, de persévérance, d'entraide.

Tout naturellement, il a accepté de devenir le parrain de notre association et nous avons la chance de le recevoir pour l'inauguration de notre nouveau bâtiment en septembre 2021 accompagné des représentants de Maître CoQ.

Et d'une plaisanterie, c'est devenu réalité : Yannick nous a promis notre logo sur le mât de son futur bateau IMOCA ! Une fierté sans nom nous a traversé : le logo de La Halte du Cœur allait faire le tour du monde !

Merci Yannick pour tous ces moments que tu nous fais vivre et les portes de La Halte du Cœur sont toujours ouvertes pour toi.

Yannick BESTAVEN : « Prendre un peu de recul et réfléchir à notre vie, ce qu’on en a fait et ce qu’on en fera demain… Pour moi, cette période de confinement est propice à l’ouverture vers les autres. J’ai voulu m’inscrire à la réserve civique, aller avec mon camion aider à la distribution de tout et n’importe quoi, peu importe, tant que c’était utile. Fort de cette envie, j’en ai discuté avec mon partenaire Maître CoQ qui m’a donné les coordonnées de la Halte du Cœur dont l’entreprise est mécène. Et franchement, quel beau cadeau ! En donnant de mon temps, je me suis beaucoup enrichi humainement. Avec ma compagne Claire, nous sommes arrivés au point de rendez-vous donné par l’association, sur un parking où était en place un camion réfrigéré et un chargé de distribution qui est en poste depuis 15 ans. Nous avons aidé l’équipe à monter une tente afin de mettre à l’abri les denrées périssables type fruits et légumes. Les autres colis étaient prêts. Ne restait qu’à distribuer le tout. Toute une chaîne de bénévoles s’est mise en place. Mon poste était de faire la liaison entre le camion et les coffres des voitures des bénéficiaires. J’ai donc ainsi pu passer un peu de temps avec chacun. Tous ont des histoires singulières et viennent d’horizons très différents. Un moment précieux. La Halte du Coeur a besoin de bras toute l’année, et encore plus dans cette période particulière… j’y retournerai mercredi prochain et pourquoi pas à d’autres moments entre mes entrainements et les compétitions. »

20221001_174458.jpg